Depuis de nombreuses années, on semble croire que la chirurgie et la médecine esthétique s’adressent exclusivement aux femmes, alors que de plus en plus, les hommes assument leur souhait d’estomper l’effet du temps qui passe, ou d’affirmer leur virilité.

Chez l’Homme comme chez la Femme, notre objectif reste le même: répondre à votre demande avec réalisme, tout en vous proposant un résultat le plus naturel possible.

Les demandes spécifiques aux hommes sont très variées. Bien sûr, nous pouvons vous proposer de traiter des excès graisseux par cryolipolyse (Coolsculpting ®), ou lipoaspiration si les excès sont trop importants. Le lifting cervicofacial, la chirurgie des paupières, l’abdominoplastie, le lifting des bras ou des cuisses, sont également possibles.

Les interventions qui peuvent être proposées aux 2 sexes doivent bien sûr être adaptées à chacun: ainsi, les cicatrices d’une abdominoplastie seront légèrement modifiées chez l’homme afin de s’adapter à sa morphologie différente; les injections de d’acide hyaluronique au niveau du visage auront pour objectif de ne pas arrondir la partie inférieure du visage, maintenir apparents certains angles, traiter certaines zones qui sont à éviter chez la femme, afin de garder un aspect masculin.

La Pénoplastie

Les demandes plus spécifiques à l’Homme concernent la sphère intime.  L’objectif de ces prises en charge est d’améliorer la qualité de vie de nos patients, qui peuvent se trouver complexés, voire leur libido altérée du fait de la taille de leur sexe. Il est en effet possible de proposer des pénoplastie d’allongement ou d’élargissement, c’est à dire augmenter (au repos) la longueur du pénis, ou bien son diamètre.

Les techniques employées peuvent impliquer l’injection de graisse autour de la verge, ou encore la section partielle d’un ligament situé à la base de la verge, ce qui augmente la longueur de celle-ci au repos.

L’élargissement, ou épaississement de la verge, est obtenu par injection de graisse. Celle-ci consiste à prélever celle-ci dans une zone sous-cutanée, où elle est présente en quantité suffisante. La graisse est centrifugée, purifiée et injectée à l’aide de canules très fines (sans cicatrices en dehors de petits points où sont introduites les canules) sous la peau, sur toute la circonférence. S’agissant d’une greffe, une partie de cette graisse peut « ne pas prendre »; on peut sereinement envisager une augmentation moyenne de 2 cm de diamètre.

L’allongement (ou agrandissement) de la verge peut être, selon les cas, obtenu par section partielle du ligament suspenseur de la verge, ce qui libère en partie les corps caverneux du périnée. Il est alors nécessaire de réaliser une cicatrice à la base de la verge afin d’augmenter aussi la longueur de peau disponible. Il n’est naturellement pas possible de prévoir en amont le résultat définitif, on peut malgré tout estimer que, selon les cas, l’allongement espéré varie de 2 à 4 cm.

Quelque soit votre situation, c’est avant tout une discussion avec votre chirurgien qui permettra de décider ensemble, la meilleure solution à vous proposer.